Edition 22

Compagnie « The five foot fingers »
(En éventail – 1h10)

Un cabaret de cirque faussement approximatif avec cinq artistes prêts à prendre tous les risques pour leur public. Un spectacle résolument humain  où le carton et le kitch remplacent strass et paillettes.

Ils vous embarquent dans une ambiance Broadway-sur-Marne, mêlant l’esthétique des grands cabarets américains, la French Camembert Touch !!

Compagnie Krak (Belgique)
(Kontrol – 40 minutes)

Le comédien Dieter « Raphaël » Missiaen veut que les choses se passent comme il l’entend et si ce n’est pas le cas, il y a des solutions subtiles et un sourire désarmant.

Une pièce clownesque poétique, grande dans sa simplicité.

Théâtre Gili Gili (Belgique)
(Barto – 45 minutes)

Barto est un idiot comique qui accroche son spectacle sur une corde lâche et piège son public avec des routines contorsionnistes contraignantes.

Personnage doux et fou, son spectacle est un événement unique qui émeut le public avec ses bouffonneries burlesques et ses exploits techniques de brillance.

Compagnie Tetrofort
(Les Lebrun sont au jardin – 55 minutes)

M et Mme Lebrun sont heureux. Ils viennent d’acquérir une nouvelle maison où ils filent le parfait amour… Dommage que le jardin ne soit pas attenant !

Bienvenue dans leur monde enchanté, où rien n’est impossible, où chacun de leurs désirs apparaît sous leurs yeux.

Compagnie un de ces 4
(John & les nonnes – 50 minutes)

Le couvent Sainte Marjolaine vous invite à son concert de charité. La statue de la vierge Marie, à l’entrée du couvent est en piteux état.

Ne disposant pas des fonds nécessaires à sa restauration, Mère Supérieure et sœur Marie-Bergamote sont propulsées sur le devant de la scène.

Elles vont donner de leur personne durant leur quête. Pour assurer la technique et veiller sur elles, les nonnes seront accompagnées par Père Jean

Collectif Hoopelaï
(Hoopelaï – 25 minutes)

C’est en faisant tourner ses hula hoops de manière étourdissante que cette grande dame vous amène dans un univers de prouesses avec une touchante simplicité, Hoopelaï, une romantique comédie qui réchauffe les coeurs du public.

Les Quat’fers en l’air
(Gravir – 35 minutes)

Voir arriver deux femmes en combinaison de ski sous 35°C!! Mais quelle idée !?.

C’est une chorégraphie qui apparaît entre deux corps : Gabi une danseuse, une diva qui sautille, alors que Garance, une québécoise qui cherche à poser des mots sur ses nouvelles sensations en plein milieu d’une pièce muette.

Deux cascadeuses prêtes à tout pour gravir les plus hauts sommets.

Compagnie La Folle Allure
(Folle allure – 55 minutes)

Ils arrivent d’une époque ancienne. Dans leur valise une vie à raconter, un cirque à déployer. 

Que la magie commence !

Une folie douce habite ces deux personnages. Dans les airs comme à vélo, entre acrobaties et étrangetés, les repères se perdent et laissent place à un jeu de confiance solide et cruel.

Au bord de l’impossible et de l’imaginaire, c’est un morceau de vie qui défile sous nos yeux, tout droit sorti du coffre à jouet de notre enfance.

« La Folle Allure » nous parle de prouesse, de petits riens, de force et de mise à nue, de douleur et de souffle coupé, de confidence, de jeu et de fugue, à folle allure.

Compagnie Bakhus
(Glaucos – 45 minutes)

Résultat d’un travail d’état de corps pour la dimension danse et mime et sur une création musicale originale en direct, cinq danseurs nous offrent d’incroyables performances proches des disciplines du cirque.

 

Compagnie des Bonimenteurs

Les bonimenteurs vont jouer le rôle de présentateur pour les autres artistes pendant toute l’après-midi.

Comme ils le disent si bien « on gueule, on aboie, on sourit.

Quand on n’a plus  de voix, on mime !!!  Quand on a mal aux pieds, on rampe !!!

 

Fanfare Mouv’n Brass

Des fanfares, il en existe des petites, des grosses, des velues, des tendres, des potaches, des sérieuses…

Mais une fanfare qui racle le bitume à coups de sueur, qui inonde les champs de blés de transpiration, qui envoie au ciel du muscle et du son, il n’en existe qu’une : Mouv’n !